Chill
30.01.2015

Dynamo | TVLAB France 4

TVLAB, c’est un concours de projets TV pour créer la télé de demain, et dans tous ces projets, il y en a un qui a retenu notre attention: DYNAMO, le magazine lifestyle du vélo! DYNAMO propose une immersion de 26 minutes au royaume de la petite reine. Dans l’esprit d’un TopGear de la bicyclette, ce magazine cool et curieux part à la découverte du monde du vélo dans toute sa variété. Nous vous invitons à découvrir le teaser.

dynamo_01

dynamo_02

Si vous êtes nombreux à voter pour DYNAMO, ce magazine deviendra réalité !

Jetez un œil aux autres projets, pour voter il faut en choisir 3, le vote c’est par ici.

Non classé
07.01.2015

Image triste du jour

cabu (1)

Chill
22.12.2014

GRAVILLON – Le guidon dans la tête! [ITW]

C’est un petit site très sympa que l’on a pris l’habitude d’aller consulter depuis quelque temps déjà : Gravillon.net propose une « vision subjective du monde de la bicyclette », et ce n’est pas pour nous déplaire! Avec des rubriques bien senties, une identité graphique sobre et une écriture soignée, Gravillon mérite le détour. On a donc décidé de poser quelques questions à Pierre, l’un de ses créateurs! En route.
Gravillon LogoBonjour cher confrère! Alors pour commencer, Gravillon c’est quoi et c’est qui?

Tout est parti de notre bureau. Nous sommes avant tout des amis mais également des « gens de communication » (graphistes, rédacteurs, attachées de presse) qui partageons un local ouvert et convivial (une ancienne boutique) à La Rochelle, qui regorge de vélos, de matériel et de magazines côtoyant notre horde de Mac. En plus de travailler ensemble, nous roulons ensemble. Pas de profil-type dans le groupe. Certains sont adeptes du vintage. D’autres plutôt portés sur la randonneuse. Les derniers sont des purs routiers. Peu de pignon fixe dans notre actualité (c’est pas de notre âge !). Ça roule sur le bitume. Ça roule dans la boue. Ça roule tous les jours pour venir au boulot. Ça roule le week-end ou pendant les vacances à l’occasion de sorties, voire des voyages, et sur des événements comme l’Anjou Vélo Vintage pour renforcer l’esprit de corps!

Visuel Gravillon© Gravillon

Quel était l’objectif initial du projet?

Gravillon a été créé début 2013 pour perpétuer les conversations vélo que nous avons en permanence au bureau. L’idée était de proposer un axe plus culturel dans l’info vélo proposée en ligne (nous sommes d’ailleurs rejoint dans cette ligne par des sites comme Sûrement ou le plus récent The Rustine) et de partager avec des gens qui se retrouvent dans notre ligne éditoriale. Les choix rédactionnels sont en ligne directe avec les affinités de l’équipe pour l’artistique, les lectures ou l’esthétique des marques de vélo et d’équipements.

À ce sujet, comment se divise le site actuellement?

Les catégories sont bien distinctes. Une partie Actualités tout d’abord, puis l’artistique (les Instantanés), les lectures (les Littératures), l’esprit de nos sorties (les Tangentes) et les marques que l’on choisit de présenter (Matériels). Notre contribution doit rester un plaisir et refléter nos choix complètement subjectifs. Nous essayons également de profiter de nos savoir-faire professionnels pour proposer un site élégant (volontairement dénué de perturbations graphiques comme les bannières pub) et des rédactionnels soignés.

Print

Comment voudriez-vous voir évoluer Gravillon?

Gravillon reste une aventure de passionnés. Notre ambition est évidemment de le développer mais surtout de continuer à proposer un contenu régulier et de qualité (selon nos critères). Nous essayons donc d’ouvrir nos colonnes à d’autres contributeurs. Une rédactrice de Lyon vient justement de nous rejoindre. Nous allons également essayer de nouer des collaborations avec des sites de renom pour rajouter du contenu de qualité sur notre page (une nouveauté d’importance sera annoncée en janvier à ce sujet !).
Nous avons aussi inauguré une nouvelle rubrique « Musette » qui se veut un peu plus consumériste (et toujours aussi subjective) dans laquelle nous publions des articles « produits » (le Maillot de la semaine par exemple). L’idée est de toucher les fabricants et d’essayer tous les produits qui nous font rêver. Et peut-être de créer une micro-boutique de produits dérivés Gravillon (bidons, jerseys) dans la veine de ceux proposés par House Industries (un modèle en matière de travail graphique et typo) !
Nous allons essayer également de participer à plus d’événements et d’essayer des nouvelles sensations comme les 24h du Mans vélo.
Enfin, le projet ultime serait de créer un événement dans la veine du Moutarde Crit de Dijon ou du Roulez Jeunesse de Lyon. Nous travaillons sur un événement qui serait organisé à La Rochelle (ville historique du vélo). Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues !

Et bien merci, on ne manquera pas de se tenir informés! Bonne continuation, longue vie à Gravillon!

Chill
18.12.2014

Factory Five | Shanghai | New Shop

Des nouvelles de Shanghai… Et la suite d’une belle aventure au pays des xiaolongbao! En à peine 2 ans, la petite équipe de Factory Five, composée au départ de Tyler et Jeff, a bien grandi. Du coup, il fallait un nouvel espace de travail et de vente. Le moins que le puisse dire, c’est que les choses ont été pensée en grand. Voyez plutôt:

factory-five-shanghai-013_1024x1024

150m² de vélos / pièces / fringues, le bureau/QG en mezzanine, une terrasse et un joli bar, et bien sûr un atelier rutilant. Tout y est! Leur slogan « We Build. We Ride » na jamais aussi bien porté son nom. Si vous passez par Shanghai, vous savez par où il faut commencer la visite : 667 Changhua Lu, Building S1.

factory-five-shanghai-001_6ce137cf-b65c-4b0e-ba67-6946ce44dd66_1024x1024factory-five-shanghai-002_1024x1024factory-five-shanghai-003_1024x1024factory-five-shanghai-005_1024x1024factory-five-shanghai-005_f64bb7eb-50b3-4c32-812c-163217079735_1024x1024factory-five-shanghai-006_f4580193-8c73-4ab1-855b-ea0b456a1403_2048x2048factory-five-shanghai-007_1024x1024factory-five-shanghai-008_1024x1024factory-five-shanghai-009_1024x1024factory-five-shanghai-010_1024x1024factory-five-shanghai-011_1024x1024factory-five-shanghai-012_1024x1024

Plus d’infos sur F5wearefactoryfive.com / Facebook 

Crédits photo: Bureau 36 / Benoit Florençon

Stuff
10.12.2014

HERITAGE Paris – H-019

Dernier né de la marque française HERITAGE Paris, le H-019 est un vélo de route fabriqué sur mesure. Du bel artisanat, et un design qui ne laisse pas indifférent! On peut dire que ça change des cadre monocoque en carbone…

Heritage1

Heritage2Heritage3Heritage4Heritage5Heritage6Heritage7

Plus de vélos HERITAGE ici.

Chill
02.12.2014

Lucas Brunelle – ROAD SAGE [Trailer]

Lucas

On vous avait déjà parlé de Lucas Brunelle en 2012, à l’occasion de la sortie de Line of Sight, un docu composé d’images filmées durant 10 ans dans des alleycats à travers le monde. Toujours équipé de son casque-caméra, le caméraman/cycliste/casse-cou revient ce mois-ci avec Road Sage,  une vidéo de 13min qui garde l’esprit de son précédent film, en allant encore plus loin dans la prise de risques (des riders, et de celui qui les filme!). La vidéo est téléchargeable sur son site officiel, lucasbrunelle.com. Aperçu:

lucas3

Et si vous ne connaissiez pas Lucas Brunelle, c’est le genre de choses qu’il fait parfois:

Stuff
26.11.2014

Electrolyte « Strassenfeger », ein schön V.A.E!

Qui a dit que les vélos électriques étaient tous grossiers et lourds?  La marque allemande Electrolyte, fondée en 2010, s’efforce de donner à ses V.A.E (Vélo à Assistance Electrique) un look épuré et sportif, tout en essayant de les alléger au maximum. Pionnière dans le camouflage de l’électrification, la marque propose depuis 2013 un concept de fourche mono-bras intégrant tout l’équipement électrique nécessaire au fonctionnement d’un V.A.E : moteur de 250 watts, batterie de 320 Wh et contrôleur électrique.
produkt-strassenfeger-01

produkt-strassenfeger-02produkt-strassenfeger-03produkt-strassenfeger-04produkt-strassenfeger-05produkt-strassenfeger-06produkt-strassenfeger-07

Le Strassenfeger (ci-dessus), avec ses 16kg, est l’un des vélos les plus légers du marché. Niveau équipement, en plus de la motorisation, on trouve un frein à disque Magura à l’avant, un frein à rétropédalage à l’arrière et un moyeu 2 vitesses Sturmey-Archer entraîné par courroie. Du bon! L’élégance cependant a un prix, puisqu’il vous en coûtera 3999€ (sans options) pour rouler sur cette belle machine allemande.

Petite démonstration en vidéo, et en allemand (Elektrofahrräder!) :

Plus d’infos: Electrolyte.bike

Chill
18.11.2014

Quentin – L’Atelier des Vélos [ITW]

On imagine que nombreux sont ceux à déjà connaître Quentin Polizzi, le fondateur du shop L’Atelier des Vélos, qui a fait le bonheur des adeptes du pignon fixe entre 2008 et 2012. Depuis, il n’a pas chômé. Alors qu’il se consacre désormais pleinement à sa nouvelle activité de cadreur, nous avons été lui demander plus de détails sur son parcours, et sur son nouveau challenge. Rencontre avec un technicien perfectionniste, un professionnel passionnant qui connaît son affaire sur le bout des doigts…

Quentin

 Hello Quentin! Comme le veut la tradition, une petite présentation?

Quentin Polizzi, 30 ans. Je suis le fondateur de l’Atelier Des Vélos (ADV) et j’habite à Argenteuil (10km de Paris).

Peux-tu nous retracer ton parcours professionnel? Quand est né l’ADV?

Depuis que j’ai 15 ans, je travaille en tant que mécanicien/vendeur dans différents magasins de vélo à Paris. C’est en 2008 que j’ai décidé d’ouvrir mon propre magasin dans le 17ème, « l’Atelier Des Vélos« . Cette boutique m’a permis de réaliser de nombreux projets et collaborations qui me tenaient à cœur. J’ai malheureusement dû fermer le magasin suite a un accident grave, en 2012. Aujourd’hui, l’ADV revoit le jour sous une autre forme, avec la fabrication de cadres en acier « sur mesure ». C’est pour moi l’aboutissement de ma passion pour le cycle. Je me suis également lancé dans des créations impliquant la gravure de pièces ou la customisation de selles en cuir.

ADV headbadges

Headbadge ADV, logo par Givetogod

Quelle formation as-tu suivi pour être capable de réaliser tes propres cadres? Quand as-tu commencé cette activité?

J’ai commencé la fabrication de cadres a l’époque où j’avais encore mon magasin. J’avais réussi a dégoter un marbre et plusieurs séries de tubes via Lorenzo (La Bicyclette). Entre temps j’ai fait une formation « familiale » de soudeur, puisque j’ai la chance d’avoir un frère soudeur dans l’aéronautique. J’ai donc pu être formé à tous les types de soudure (TIG, MIG, brasage), avec une nette préférence pour le brasage (le brasage est l’opération, la brasure est le résultat, NDLR). Pour le reste, j’ai eu l’occasion de rencontrer différents cadreurs qui ont bien voulu partager un peu de leur savoir faire. C’est ainsi qu’en 2014, le premier cadre ADV a vu le jour!

Peux-tu nous en dire plus sur les cadres que tu fabriques ? Quels matériaux, procédés, sont utilisés?

Tout les cadres ADV sont en acier, avec des tubes de différentes marques: Tange, Dedaciai, Colombus et sauf projet spécifique, les cadres sont toujours à raccords. Pour le brasage, j’utilise en général des baguettes « argent » qui permettent de moins chauffer les tubes, pour qu’ils gardent au mieux leurs spécificités. Je ne fais que du sur-mesure. Afin de répondre au mieux aux demandes des clients, je suis très attentif à leurs envies et leurs attentes, je ne procède pas qu’à une simple prise de côtes! Je suis avant tout à l’écoute de chaque client, dans le sens où une personne de 28 ans et une de 58, à côtes identiques, n’auront surement pas les mêmes besoins!

ADV Track1

ADV Track2ADV Track3ADV Track4

Premier cadre piste de l’ADV, brut et vernis

Sur quoi travailles-tu actuellement?

Pas mal de projets en cours en ce moment: gravure d’un groupe piste et d’un groupe route, un cadre spécifique pour un client, des collaborations… pleins de belles choses à venir!

Peux-tu nous décrire ton lieu de travail? Puis ton lieu de travail idéal?

Actuellement je travaille à la maison pour la préparation des cadres et dans un atelier en banlieue parisienne pour les finaliser. Là-bas l’outillage me permet de travailler dans des conditions idéales. Bien évidemment à terme je souhaiterais avoir à nouveau un local sur Paris où les clients et les curieux pourraient venir découvrir mes réalisations…

ADV CX

Le 1er cadre ADV, un route sorti en mars 2014!

Petit flashback, d’où te vient ton intérêt pour le cycle? Et question indiscrète: sur quoi tu roules ?

Ma passion pour le cycle a beaucoup évolué au cours de ma carrière. À l’âge de 15 ans, je faisais du BMX, puis je me suis mis au VTT, puis plus tard au vélo de route. Pendant la période magasin (2008-2012), j’ai découvert le pignon fixe. Une suite assez logique finalement!
Sur quoi je roule… Question compliquée avec mes 9 vélos! On va dire que celui dont je me sers le plus est mon cyclocross monté en pneus route avec un rack avant. Plutôt un daily qu’un CX en fait!

Qui t’inspire dans le milieu du cycle? Un mentor?

Mes inspirations viennent de vieux cadreurs français comme Bernard Carré, Alain Michel, etc. La France a un riche patrimoine dans le monde du cycle et c’est une chance pour moi de pouvoir m’en inspirer et d’en faire partie maintenant!
Sans que ce soit un mentor car mes réalisations sont différentes des siennes, mais on va dire que Kris de Julie Racing Design est à l’heure actuelle celui qui me fait le plus rêver!

ADV Cadre Outils

La valise à outils!

Ton meilleur souvenir lié au vélo?

Je crois que ce serait ma première longue distance avec un groupe d’amis. Amsterdam/Paris, en pignon fixe et sans aucun entrainement préalable! Autant dire que c’était un défi et que la fin du parcours a été plus que dure, mais malgré la fatigue physique ces 5 jours ont été une succession d’anecdotes en tous genres, de bon moments et au final des souvenirs inoubliables!

Quel avenir peut-on souhaiter pour l’ADV?

Pour l’ADV, j’aimerais beaucoup retrouver un magasin/atelier dans lequel je pourrais m’émanciper, m’épanouir pleinement et rencontrer des passionnés souhaitant échanger ou découvrir mon travail!

Le mot de la fin?

Le mot de la fin, c’est qu’on est au début d’une belle histoire! ;)

On ne manquera pas de se tenir informés! Pour suivre l’ADV, c’est sur Facebook @ADV Paris et pour en voir plus, c’est sur le tout beau tout neuf advparis.com!

Chill
08.11.2014

8.11.2009 -> 8.11.2014

On était là, SURPLACE, alors on l’a fait…

hereweare

5 ANS!!!

Chill
29.10.2014

[Videos of the Week]

Que ce soit en ville, dans la montagne ou dans la campagne italienne, quelques vidéos bien sympathiques sont sorties récemment. Séance de rattrapage!

1/ Orange Mécanique.

La boîte de coursiers à vélos Drop-It Courrier, fondée far Fuego, vient de sortir sa vidéo promotionnelle. On y voit des beaux coursiers en action, notamment avec les vélos cargo de la marque danoise Omnium. Le tout en anglais!

DITC

2/ La Vita è Bella.

Alors que l’on apprenait il y a peu la non-reconduction de l’Anjou Vélo Vintage, l’Eroica de son côté continue d’attirer les foules. Cette année, le coureur pro Kevin Reza (Europcar) et l’ami coursier Sven Soljacic s’y sont rendus, accompagnés par l’équipe de Don’t Do, pour Le Coq Sportif. La Toscane, ses chemins poussiéreux, deux beaux Colnago et du smile, tout y est!

EROICA2014

3/ King Of Mountain (le vrai).

Patrick Seabase. Et tout ce qui va avec.

Seabase

4/ Sons of Anarchy.

Enfin, pour rigoler et parce qu’il y a Simon dedans, la dernière pub Chevignon qui oppose un groupe de bikers à un groupe de riders. Bon son, du cuir, des poils et  un gros fight à la fin.

Chevignon

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. ...
  9. 120
facebook vimeo flickr RSS